Le référencement d’un site internet en 3 points

Le référencement d’un site internet passe par trois actions simples, sans lesquelles, tout le reste ne sert à rien.

On lit beaucoup de choses sur le référencement d’un site internet. Quand on commence à s’intéresser à la question du référencement, on entend parler de SEO, Panda, backlinks, mots clés, tags,… Si le référencement est un vrai métier et est très technique, je suis de plus en plus persuadé que la plupart des conseils que vous pouvez retrouversearch-engine-optimization sur différents blogs sont inutiles pour un site vitrine ou un blog.

Le référencement peut être un métier à temps plein. Cependant, pour nombre d’entre nous, il n’est pas possible de s’occuper de ces sujets pour des raisons de temps et/ou de coût. Donc, le plus simple est de travailler sur le référencement sans y penser. Et pour cela, un seul mot d’ordre : Se faire plaisir en travaillant de façon qualitative.

Le référencement d’un site passe par trois impondérables. Ces trois impondérables permettront d’effectuer les 2/3 du travail.

Le contenu

La visibilité d’un site passe tout d’abord par le contenu. Le contenu de votre blog ou de votre site est sa raison d’être. C’est le contenu qui fera les internautes reviendront, qu’ils navigueront sur tout le site et verront plus d’une page, et la liront. Ce qui est valable pour un internaute l’est pour les robots de Google. Google voit tout cela et s’inspire des réactions des internautes pour référencer vos pages. La qualité d’un contenu passe par des faits, des sources et les liens allant vers les sources (en interne ou vers d’autres sites) et un nombre de mots suffisant. En dessous de 400, vous n’avez pas grand-chose à dire.

Les liens

Oubliez les annuaires de référencement, choisissez uniquement ceux qui sont en liens avec le sujet que vous traitez.

La qualité des liens entrants (pointant vers votre site) est primordiale. Chaque liens entrant doit venir d’un site de qualité et en lien avec votre thématique. Vous pouvez améliorer ces liens en écrivant pour d’autres blogs, par exemple. Pendant longtemps, on utilisait un mot clé pour y enregistrer un lien. Exemple : foot pour mettre un lien vers un blog parlant de foot. C’est prendre nos amis de chez Google pour des idiots. Le mieux est encore de présenter son blog clairement et de mettre le lien sur le nom du site. Je possède un blog sur les voiliers transportables, le lien, je vais le mettre sur le nom petitsvoiliers.com. Le mettre sur un mot clé comme bateau ou voilier n’aura pas d’intérêt. C’est la même chose pour un site sur les robots domestiques. Autant vous dire, que là, ça marchera moins. Si ce n’est que vous allez sans doute faire un petit tour dessus, par curiosité.

Les réseaux sociaux

Sans pouvoir le certifier, je pense que les réseaux sociaux ont une certaine importance. Il semble que la présence sur ces derniers permette d’augmenter la notoriété de votre site. Quoi qu’il en soit, ^être présent sur les réseaux sociaux doit faire partie intégrante de votre stratégie. Ne les multipliez pas, sélectionnez en 2 ou 3, dont Facebook.

Des outils

Si vous utilisez le CMS WordPress, des extensions du type Yoast SEO vous permettront d’optimiser votre contenu pour le référencement. Attention, ces extensions ne feront pas le référencement mais vous guideront dans les bonnes pratiques.

Dans le même temps, pensez à ouvrir votre compte sur la search Consol de Google et y inscrire votre site. Cela vous permettra d’y envoyer vos Sitemap et d’effectuer d’autres actions permettant à Google de vous retrouver plus rapidement.

Pour résumer, le référencement passe par la qualité de votre site. Je pense que rien ne sert de courir dans tous les sens. Si vous êtes blogueur, vous n’êtes ni Community manager, ni designer, ni spécialiste en référencement. Si vous faites bien ce que vous savez faire, et avez envie de faire, je reste persuadé que le plus gros du référencement sera fait.