6 conseils avant de créer sa petite entreprise

Etre freelance ou indépendant est une liberté. Mais cette liberté se prépare et peut avoir un coût. Voici 6 conseils avant de créer son entreprise.

Se lancer dans l’aventure du travailleur indépendant, travailler en freelance, est une décision importante. En effet, ce virage, dans la vie professionnelle, va avoir un impact sur la vie personnelle et familiale. Cet aspect est très important, or, souvent peu pris en compte.

Dans le même temps, la réussite d’un projet professionnel passe par sa préparation. Un futur indépendant doit anticiper de nombreux facteurs pour sa réussite. Il doit anticiper ses revenus, bien évidemment, mais aussi, les moyens d’aller les chercher. La faisabilité d’un projet passe par ces deux points. Quel chiffre d’affaire je peux, et je veux, aller chercher et comment je peux le réaliser ?

Cette réflexion passe donc par 6 points indispensables.

Les raisons du projet

La première question à se poser, et la plus importante, est celle du motif de projet. Pourquoi voulez vous devenir indépendant, travailler en freelance ? En effet, cette question va conditionner toute la réussite de projet. Créer sa petite entreprise ne doit pas être une fuite. On ne crée pas sa boite pour quitter son emploi, ne plus avoir de patron, fuir des soucis professionnels ou personnels. Ce projet doit être l’aboutissement d’une longue réflexion. Il doit être une volonté de créer, de gagner de l’argent ou être une philosophie de vie.

Le projet et mon environnement familial

Devenir indépendant, c’est choisir une philosophie de vie. Cette nouvelle vie aura un impact sur votre vie pvie de famillerivée. En effet, vos vies privées et professionnelles ne feront plus qu’une. Si vous êtes prêt à mélanger les deux, votre environnement social l’est il ? Cela passe, bien évidemment, par la famille. Si vous êtes le ou la seule vous installer, dites vous bien que votre famille devra vous suivre. Que votre vie professionnelle aura des conséquences sur la vie familiale. Vous aurez moins de temps libres, vous travaillerez plus tard, le soir, vous aurez moins de vacances. Vous serez parfois présent physiquement, mais absent dans votre tête… Votre famille est elle prête ? En avez-vous bien discuté en mettant tout sur la table ?

Le projet et sa faisabilité

Si vous avez bien réfléchi aux deux questions précédentes, nous pouvons passer au projet. Si vous souhaitez créer votre petite entreprise, c’est que vous savez ce que vous voulez faire. Vous avez trouvé l’idée, peut être même « l’Idée avant tout le monde »… Vous devez donc étudier le marché. Une étude de marché passe par trois points :

Quelles sont mes qualités?

Un point qui est souvent trop négligé, est celui de votre personnalité, de vos traits de caractère. En effet, Travailler en freelance ou indépendant demande d’avoir des clients. A moins d’être sur un secteur sous tension, ou la demande est très forte, il faudra aller chercher le client, se faire connaître. Si vous travaillez sans réseaux, ni apporteurs d’affaire, vous devrez faire de la prospection, aller chercher le client. Si vous n’êtes pas à l’aise dans ce rôle de commercial, vous devrez prendre sur vous ou compenser avec des frais de communication plus important. L’idée étant de faire venir le client plus facilement, de vous donner une image, une notoriété.

Ces questions doivent se poser pour l’ensemble de votre activité. êtes vous passionné par les chiffres et la compta ? Avez-vous une force de travail qui vous permet de travailler des heures non stop, êtes vous une personne de réseau ? Etes vous du style à remettre au lendemain ce que vous pouvez faire de suite. Une réponse négative ne signifie pas que vous devez arrêter votre projet, mais prendre la chose en considération.

Mon budget

Passons au budget. Le budget passe par deux choses. Votre prévisionnel et votre budget personnel. Je n’arrive au prévisionnel que maintenant pour une excellente raison. En effet, celui-ci doit être fonction de ce que vous avez vu avant. On ne fait pas un prévisionnel en commençant par le bénéfice recherché. Il faut commencer par les charges fixes, les contraintes et le chiffre d’affaire réalisable, concrètement, en fonction de vos données.

L’idée est de ce dire : Que suis-je capable d’aller chercher comme chiffre d’affaire ? Et combien cela me coutera d’aller chercher ce dernier ?

Vos charges doivent comprendre de nombreux éléments comme les Frais de carburant, le loyer, les assurances, les honoraires, frais postaux et bancaires, les salaires, les impôts et taxes divers.

Votre réseau

vie de familleEnfin, le dernier point important est votre réseau. Dans un premier temps, votre réseau doit vous apporter des conseils, du savoir. Avant de vous lancer, il est important e créer un réseau qui pourra vous apporter son savoir faire, son expérience.

Par la suite, ce réseau doit vous permettre de vous entourer d’apporteurs d’affaires, de solutions professionnelles.

Recherchez la qualité et le temps plutôt que d’accumuler les contacts inutiles. Avoir plus de 1000 contacts sur Viadeo ne vous sera sans doute pas d’une grande utilité.

Enfin, même si vous travaillez dans le web, n’oubliez pas que les rencontres physiques ne seront jamais remplacées. Privilégier le réseau local et aller à la rencontre des contacts lors des salons.

Laisser un commentaire